Partagez | 
 

 CHRONOLOGIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
THE DAY WE FIGHT
Administrateur
Arrivé(e) le : 05/11/2017
Messages : 226

MessageSujet: CHRONOLOGIE   Dim 11 Fév - 19:36

la chronologie



PROJET PROMÉTHÉE

1950 : Convaincus que plusieurs de leurs soldats retenus prisonniers durant la Guerre de Corée furent « retournés » avec des techniques de lavage de cerveau ou de contrôle mental par leurs ennemis, les Américains décident de se pencher sur ces pratiques. Un projet voit le jour au sein de la CIA : Le Projet MK-Ultra. Secret et surtout illégal, ce programme de recherche consiste à développer les techniques de manipulation mentale mais également la création d'un sérum de vérité. De nombreuses expériences sont menées, plus horribles les unes que les autres, sur des sujets non volontaires.

1966 : Souhaitant mener leurs propres recherches sur l'amélioration des fonctions cérébrales, RHEA CORPORATION, une imposante société pharmaceutique, décide de mener leurs expériences sur des enfants. Avec l'aide du gouvernement américain, ils récupèrent un enfant né sous X qu'ils renommeront « Leonard. »

1968 : Comme dans tous les secteurs de recherche, un seul cobaye ne suffit pas. Afin de diversifier leurs procédés,  RHEA Corporation se voit attribué un second enfant, de sexe féminin également né sous X. Celle-ci sera renommée « Jill. ».

1969 :  « Sean » est le troisième et dernier enfant a être confié à la société pharmaceutique. Dès lors, les expériences commencent. Les trois sujets seront élevés séparément mais aussi dans des contextes tout à fait différents. Ils ne seront jamais mis en contact.

1970 : Maintenant âgé de quatre ans, Leonard, qui a été élevé dans un isolation quasi complète, est décrété prêt pour commencer les premiers tests. Son activité cérébrale est surveillée alors qu'on tente de le faire rentrer en contact avec de petits animaux (souris, rats, oiseaux.) mais tout cela s'avère peu concluant. Cette même année, le projet MK-Ultra est arrêté puisque divulgué au public. Reprenant leurs recherches là où la CIA les avaient laissé, RHEA Corporation agit dans le plus grand des secrets.

1972 : Le second enfant, Jill, atteint l'âge fatidique de quatre ans. Pour elle, l'expérience est différente. Au contraire de Leonard qui a été élevé sans aucune forme d'amour, Jill avait une figure de référence. Un médecin du nom de Jessica Marshall. Souhaitant évaluer les différences entre les deux méthodes, Jill est soumise aux mêmes expériences que Leonard mais le résultat est aussi insatisfaisant.

Ce fut cette année là que plusieurs anciens scientifiques de la CIA furent embauchés par RHEA Corporation afin de reprendre leurs recherches concernant le sérum X-30. Ce sérum, sensé améliorer les fonctions cérébrales permettrait l'accès aux actes tels que la manipulation mentale ou encore à des perceptions extra-sensorielles. Très attendue dans le milieu de l'espionnage, des fonds supplémentaires sont secrètement versés par le gouvernement à RHEA Corporation,

En à peine six mois, le sérum X-30 fut fin prêt et administré simultanément aux trois enfants. Mais l'injection seule n'eut pas l'effet escomptés. La décision fut prise par les hauts dirigeants : Afin de stimuler au maximum les fonctions cérébrales des enfants, ces derniers devaient être mis dans des situations inhabituelles et difficiles. Ils furent plongés dans le noir, enfermés dans des salles capitonnées, privés de nourriture. De tout cela, les scientifiques n'auront noté qu'une seule chose : Les sujets se montrent particulièrement résistant à la faim. Les effets de la sous-nutrition prenant trois fois plus de temps à arriver que chez un humain non vacciné avec le sérum.

Cette résistance fut immédiatement étudiée et d'autres tests furent essayé sur les enfants. N'ayant attrapé aucune des maladies infantiles puisque privés de liberté, les médecins leur administrèrent quelques unes de ces virus, afin d'étudier leur résistance. Rougeole, rubéole, roséole, scarlatine et varicelle. A chacune de ses maladies, les enfants présentaient une forte résistance et une fièvre très amoindrie. Le sérum, visiblement plus efficace dans l'amélioration des défenses immunitaires que cérébrales, fut administré à plusieurs volontaires des forces armées afin d'être plus performants en milieu hostiles.


CONTAMINATION

1973 : Un hiver bien plus rigoureux qu'à l'accoutumé s'est installé sur tous les états d'Amérique. Et une vague de froid, est annoncée aux informations. Des consignes sont données aux habitants des états les plus froids. Des regroupements s'organisent dans des bâtiments publics. L'occasion est parfaite pour RHEA Corporation qui n'hésite pas à s'en saisir dans l'idée de renflouer ses comptes. Les hauts dirigeants de RHEA dont la fille du PDG, Cornelia Thornton, organisent une présentation de leur vaccin face à diverses personnalités politiques.  Mais malheureusement, aucun contrat ne sera signé pour couvrir l'ensemble des États-Unis. Jugé trop incertain du fait de son statut de vaccin expérimental, seul le Gouverneur du Maryland et Maire de Baltimore prendra le risque de vacciner sa population.

Avant que les campagnes de vaccinations ne soient lancées, RHEA Corporation procède à quelques petites modifications de son sérum afin de rendre les sujets moins résistants. Rendre les personnes invulnérables à toutes maladies n'arrangeant absolument pas leur business.

Au final, la ville de Baltimore sera celle qui déclarera le moins de perte humaine suite à la vague de froid ayant paralysé le pays pendant plus d'un mois. Mais le gouvernement refuse d'y voir un lien et beaucoup de Gouverneurs suivent l'avis de leur Président. Les campagnes de vaccination s'arrête  Les finances de RHEA Corporation se voient renflouées et une grosse partie est réinvestie dans le projet Prométhée.

1975 : Pour la première fois, les trois enfants sont mis en contact. Les débuts sont difficiles et, là encore, les scientifiques étudient leurs réactions. Plutôt méfiants, Jill est la première à oser s'approcher de Leonard. Sean, quant à lui, ne démontera aucune envie d'entrer en contact et se contentera d'observer les deux autres enfants, au loin. Désormais âgé de dix ans, Leonard fut testé avec diverses drogues, toujours dans le but d'améliorer ses capacités mentales.

1977 : Les deux années de test sur Leonard furent concluantes. Si la manipulation des animaux continua d'être un échec, l'enfant fut capable d'entendre des murmures par brides. Ces murmures s’avérèrent être les pensées de la personne qui se tenait face à lui et, en réalité, ce fut là les prémices de son pouvoir. Mais RHEA y perçu des améliorations dues aux traitements contenant des drogues et y mêla un programme basé par l'irradiation du sujet . Sans le savoir, avec tous ses procédés destinés à « endormir ? » son corps,  ils ne firent que repousser un peu plus chaque jour le pouvoir de l'enfant. Pendant ce temps, la réaffectation de Jill et Sean dans d'autres département fut évoquée mais rapidement refusée par l'un des scientifiques en Chef, le Docteur Davis.

1978 : Leonard fut capable de lire des brides de pensées et, à de rare occasion, d'y répondre. Mais bien vite, le personnel remarqua que l'utilisation de ses facultés cérébrales n'étaient pas sans conséquences. Malaises à répétition, désorientation de plus en plus longue, le corps de l'enfant semblait encore trop fragile pour supporter une telle concentration. L'idée de l'envoyer sur le terrain en tant qu'espion fut annulé et des études furent menées sur ces fameux « effets secondaires. » Leurs premiers diagnostiques firent état des effets des radiations sur l'organisme de l'enfant.

1980 : Les progrès de Leonard continuèrent et Jill commença à démontrer quelques capacités particulières. Il n'y a que Sean chez qui aucune amélioration n'est décelée. Enfant difficile et aux humeurs très changeantes, il fut de nouveau isolé et ce fut à partir de ce moment là qu'il refusa tout contact avec les scientifiques ou les médecins. Des doses plus élevées de LSD lui sont administrés mais l'enfant se montre très résistant.

1982 : Après plusieurs années d’entraînement et une bonne maîtrise de ses capacités, Leonard fut envoyé en Russie pour sa première mission d'infiltration. Désormais sûrs de leurs progrès, RHEA commença les négociations auprès du gouvernement, utilisant Jill comme outil de démonstration. Mais les tentatives de ventes furent stoppées nettes par une découverte du Docteur Davis. L'avancée technologique leur permettant d'étudier plus précisément les effets du sérum sur l'organisme, le constat est vite établi : Le vaccin est à l'origine d'une mutation.

RHEA Corporation comprends vite quelles sont les problématiques : Moins de dix ans en arrière, ce fut tout Baltimore qui fut vacciné. Des femmes, des hommes, des enfants. Ces milliers d'habitants de Baltimore tous susceptibles d'acquérir des capacités spéciales telles que Leonard et Jill. Dos au mur, RHEA Corporation n'a pas d'autre choix que de stopper immédiatement sa fabrication du sérum X-30 et de prévenir les autorités.

Ce fut cette même année que plusieurs « accidents » étranges survinrent en ville. Les enfants ou descendances porteurs du nouveau gène commencèrent à développer leurs pouvoirs ce qui obligea RHEA à rapatrier immédiatement Leonard afin qu'ils les aide à étouffer ces affaires.

Dans les sous-sol de RHEA Corporation, ce fut le début de l'enfer pour les trois enfants.


FREEDOM

1983 : Pendant près d'un an, les enfants furent maltraités, torturés, afin de connaître l'étendue exacte de leurs pouvoirs. Un constat fut rapide concernant Sean : La colère et la douleur firent progresser l'arrivée de ses pouvoirs bien plus rapidement que pour les deux autres sujets. Poussés à bout, les trois enfants faillirent perdre la vie à de nombreuses reprises et c'est qui motiva le Docteur Davis à préparer leur évasion. Le plan ne se déroula pas exactement comme prévu et ils furent obligés de laisser Sean derrière eux.

Avec l'aide de son mari, Michelle Davis emmena les enfants loin de la ville et s'installa dans un chalet à l'autre bout du pays. Consciencieux, les époux Davis prirent soin de se rendre totalement introuvables et effacèrent la moindre de leur trace.

N'ayant plus qu'un seul enfant à disposition, des ordres clairs sont donnés aux scientifiques : Utiliser tous les moyens possibles pour connaître l'exactitude de ses pouvoirs tout en le conservant en vie.

1984 : Les accidents firent davantage parler d'eux. Essentiellement dans la ville de Baltimore mais également à d'autres coins du globe. Certains humains découvrent leurs pouvoirs mais aucun accident grave n'est à noté. Ces petites catastrophes passent pour des élucubrations et personne, mis à part RHEA, n'y prête réellement attention.

De 1984 à 1994 : Apprendre à vivre aux deux enfants fut une tâche très compliquées pour les époux Davis. Ce sont eux qui donneront une éducation à Leonard et Jill. Eux qui leur apprendront la vie en société afin de pouvoir mener une vie aussi normale que possible. L'existence de leurs pouvoirs n'étant pas tabou, ils continueront de s'exercer, sans aucune forme de pression mais avec tout le soutien des Davis, à maîtriser leurs dons,

Pendant ces dix années, RHEA Corporation n'a jamais cessé ses expériences sur Sean qui, à plusieurs reprises, s'en est violemment pris au personnel médical. En tout, le jeune homme aura tué plus d'une dizaine de médecin et scientifiques. Indomptable, RHEA ne réussira pas à en tirer quelques chose : Toutes les missions d'infiltration où sera envoyé Sean seront annulées puisque il s'avère ingérable.


Parallèlement à leurs expériences, les équipes d'intervention formées par la nouvelle direction de RHEA se met à la recherche des auteurs d'accidents. Leurs informations sont maigres et la chasse peu fructueuse. Afin d'élargir leur périmètre de surveillance, les premières infiltrations commencent dans plusieurs secteurs importants : Milieu hospitalier, policier, militaire, politique. RHEA Corporation souhaite tout savoir et ils ne lésine pas sur les moyens pour obtenir ce qu'ils veulent. Leurs efforts payent puisqu'ils réussissent à mettre la main sur quelques adolescents ou jeunes adultes ayant accidentellement fait usage de leurs pouvoirs.

1998 à 2003 : Longtemps tenus à l'écart des médias, Michelle et Daniel Davis n'ont plus d'autre choix que de révéler la vérité concernant les « accidents » à Leonard et Jill. Tous deux âgés d'une trentaine d'années et tout à fait disposé à vivre par leurs propres moyens, ils décident d'aller en aide à leurs semblables. Ce fut le début de leur long voyage à travers le monde.

2003 à 2006 : Si quelques mutants ont refusé de les suivre, d'autres se sont immédiatement ralliés à la cause des mutants. La création des réseaux sociaux et l'amélioration des services internet permettent à l'équipe de suivre le moindre des accidents mais donnent également des pistes aux équipes tactiques de RHEA Corporation. Une course contre la montre s'impose et l'équipe de Leonard et Jill se disperse, afin de couvrir le plus d'endroits possibles.


REVENGE

2006 : Après des années de mise au point, Sean réussit finalement à s'évader des sous-sol de RHEA Corporation. Aidé par Maxwell, un ancien militaire, capturé lui aussi, ils réussissent à sortir après avoir tué une bonne partie du personnel de sécurité. Une fois à l'extérieur, le duo quitte immédiatement la ville pour préparer leur vengeance.

2008 à 2010 : La vie à l'extérieur ne fut pas très évidente pour Sean qui fut élevé enfermé dans un sous-sol quasiment toute sa vie. Deux années de cavales où le duo extermina chaque équipe que RHEA envoya à leurs trousses. Lassés de fuir, la décision de revenir sur Baltimore et d'attaquer le siège de RHEA fut prise. Mal préparés, assoiffés de vengeance, toutes leurs tentatives se soldent par des échecs. Dans leurs manœuvres, ils réussissent tout de même à tuer l'époux de Cornelia, devenue Directrice Générale de RHEA Corporation.

2010 : Terrassés par les équipes de terrain après l'assassinat de Marcus Thornton, Maxwell et Sean n'ont pas eu d'autre choix que de battre en retraite. Mais ce n'est que partie remise. Les deux hommes décident de prendre leur temps mais surtout, de gonfler leurs rangs. La recherche d'autres mutant prends du temps mais, peu à peu, une équipe se créée, bien déterminée à faire payer RHEA Corporation.

2014 : L'information est donnée : Les mutants existent. La terre entière s'affole à l'annonce d'une telle nouvelle. Devant l'impossibilité de RHEA à camoufler tous les accidents, le gouvernement Américain n'a pas eu d'autre choix que de révéler la vérité. Un discours du Président est diffusé à la télévision et, s'il y révèle l'existence d'une autre forme humaine, il cache cependant beaucoup de détails. En aucun cas le vaccin n'est évoqué. On parle de « dégénérescence de l'ADN » en expliquant que des recherches sont en cours. Mais le Président met également sa population en garde : « Les mutants peuvent être dangereux. N'hésitez pas à signaler tous les personnes malades que vous croiserez. Celles-ci seront pris en charge par nos médecins. » L'insécurité s'installe au cœur des ménages. Les Américains viennent à douter de leurs voisins, professeurs, collègues de travail.

Stupéfaits devant cette annonce, Leonard et Jill, comprennent l'ampleur du désastre. Ils savent que leur retour à Baltimore est obligatoire.

2015 : Enfin prêt, Sean et son groupe revinrent à Baltimore pour s'attaquer au siège de RHEA. Mais ils n'eurent pas le temps d'atteindre le Centre Ville qu'une escouade leur tomba dessus. Trahis par l'un des siens, Sean est une nouvelle fois obligé de prendre la fuite alors que plus de la moitié de son groupe est capturé par les membres de RHEA Corporation. Ce fut grâce à l'intervention de Leonard et Jill que Sean fut sauvé mais les retrouvailles ne se passèrent pas comme prévu. Rempli de rancœur du fait qu'ils ne soient jamais venus le récupérer après leur évasion, Sean refuse leur aide et leur fait part de sa manière de voir le monde. Leurs avis sont diamétralement opposés et aucun terrain d'entente ne sera trouvé. Sean les quitte tout en les menaçant : Que jamais ils n'osent se dresser sur son chemin.


2016 : Après de nombreuses tentatives, Jill essaie encore de raisonner le gouvernement, en vain. Alors elle s'empare des médias pour faire entendre sa voix mais l'effet n'est pas celui auquel elle s'attendait. Les manifestations anti mutants s’intensifient, quelques petits groupes se forment afin de « chasser » des mutants. Rien n'est encore trop grave pour l'heure mais les appels de Jill n'ont fait qu'augmenter la crainte des Américains.

Ayant enfin trouvé où s'installer, le recrutement continue. De plus en plus de mutants effrayés à l'idée d'être tué ou capturés rejoignent leurs rangs. D'autres décident de quitter la ville ou de se rendre dans les locaux de RHEA Corporation. Les faits se tassent un peu au fil des mois mais les habitants de Baltimore restent soupçonneux.


WAR

Septembre 2017 : Cette année signe le retour de Sean et les restes de son groupe à Baltimore. Pour lui aussi, il est toujours question de recrutement. Parce que, des mutants, Sean en a besoin en nombre pour mettre à exécution le plan qui lui trotte en tête depuis un long moment. Beaucoup adhèrent à ses idées et son groupe grimpe jusqu'au nombre de vingt.

Le plan est mis à exécution durant une nuit où le groupe s'infiltre dans le building de RHEA. En plus des nombreuses victimes qu'ils feront sur leur passage, de nombreux documents compromettants, démontrant l'implication du gouvernement américain, sont volés. Mais ces données sont cryptées, ultra protégées et pour la plupart, écrite en langage codé dont seul le personnel scientifique de RHEA à connaissance. Sean et son équipe n'ont pas le temps de les décoder à temps. Le Gouvernement Américain décide de riposter afin de les en empêcher.

PAIN

27 octobre, 8h16 : C'est une heure de pointe normale qui se joue dans cette station de métro de Baltimore. Le vacarme habituel meuble l'immense espace, les trains se succèdent à une vitesse impressionnante et un flot de gens s'engouffre dans le sous-terrain. C'est la vie qui suit son cours, ce sont les mamans pressées, les jeunes cadres moribonds, les adolescents allant en cours, les poussettes qui succèdent aux trottinettes... Un jour comme les autres en soit. En tout cas, cela aurait dû l'être.

Deux immenses déflagrations viennent ruiner la partition de la normalité et c'est des centaines d'innocents qui périssent dans ce qui doit ressembler à l'enfer. On ne le sait pas encore mais ce sont très exactement 317 personnes qui ont perdu la vie lors de cette matinée tragique. C'est un coup de pied dans la fourmilière, orchestré par RHEA et le gouvernement, une terrible tragédie mise sur le dos de The Trail, qui n'a pourtant rien fait pour mériter cette responsabilité.

De Novembre à Janvier 2018 : Les marches blanches succèdent aux commémorations. Presque tous les soirs, ce sont des centaines de petites bougies qui illuminent la ville de leur faible lumière, rayon d'espoir dans l'adversité. A la télé, les groupes pour et contre de mutants se lancent dans des débats enflammés pour savoir si oui ou non les mutants peuvent vivre parmi les gens normaux. Oui, ils le peuvent, ils ne sont pas tous pareils ni responsables de la tragédie. Non, ces être dangereux doivent être enfermés, ce sont de terribles armes de destruction en puissance.

Ce sont plusieurs attentats qui sont déjoués, presque deux par mois, tous les mois. Des attentats qui visent les centres d'accueil de mutants, les locaux de RHEA, les commissariats. Les dénonciations sont monnaie courante, on ne peut plus faire confiance à personne. Ce sont des humains normaux qui sont raflés et emmenés dans les commissariats. Parmi eux, quelques mutants que RHEA s'empressent de faire disparaître dans leurs locaux. C'est qu'ils ont un nouveau prototype à tester ; un collier, semblable à celui d'un chien, qui empêcherait les mutants d'employer leur pouvoir grâce à une puce implantée dans leur nuque. Impossible à enlever, il semble être une bonne solution pour réguler la menace mutante.


14 février 2018 : Ce jour où l’on célèbre l'amour, c'est plutôt la haine qui marque celui de l'année 2018. Quatre hommes, tous enrôlés dans un groupuscule extrémiste se vantant de tuer des mutants sans aucune pitié, s'engouffrent dans le petit local qui sert aux bénévoles de Feed The Hungry pour nourrir les plus démunis. En réalité, ce n'est qu'une façade. Les quatre hommes s'enfoncent dans l'arrière-boutique où deux mutants dorment paisiblement sur des lits de fortune, veillés par une poignée de bénévoles. Sans aucune hésitation, les attaquants ouvrent le feu et ont le temps d'abattre 4 des 8 personnes présentes dans le local avant que Jill et Leonard, accompagnés de quelques membres de Covenant, arrivent pour essayer de rétablir l'ordre.

Un des miliciens est tué par un mutant novice, quelques minutes avant l'arrivée de RHEA et des autorités. Tous les mutants, sauf Jill et Leonard, sont évacués avant l'arrivée des forces de l'ordre. L'information est contenue et le soir, au Journal Télévisé, on parlera d'une attaque radicale ayant fait 5 morts, tous humains. L'opinion publique est affectée, l'homme, le simple homme, serait-il aussi une menace pour ses semblables ?

Revenir en haut Aller en bas
http://thedaywefight.forumactif.com
 
CHRONOLOGIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie du Quatrième Âge !
» Problème sur la chronologie
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Chronologie
» La chronologie des Pandémies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ THΞ DΛY WΞ FIGHT :: RHEA CORPORATION DATABASE :: PROJECT PROMETHEUS-
Sauter vers: